Cérémonie du 11 novembre

Nicole Domec

Maire de Marnay-Sur-Seine
Publié le 16 novembre 2019

Il y a un an, le 11 novembre 2018, nous célébrions le centenaire de l’armistice de la «Grande guerre». Nous rendions hommage à tous les morts soldats et civils victimes de cette guerre qui aura coûté tant de vies.

Si aujourd’hui la paix s’est installée durablement en Europe, des interventions militaires de l’armée française ont cependant lieu hors du territoire pour contrer le terrorisme meurtrier de criminels fanatiques.

Mme Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, a donc souhaité que non seulement la cérémonie du 11 novembre rendre hommage à tous les morts pour la France, en 14-18 et en 39-45, mais chaque année, dorénavant, les militaires, tombés en expédition étrangère pendant l’année, soient également honorés et leurs noms et faits d’armes rappelés au public durant la cérémonie. Lecture a donc été faite, pour l’année 2019, des noms des cinq soldats tombés au Burkina au Mali et au Liban:

Premier maître Alain BERTONCELLO, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso, le 10 mai 2019 ;

Premier maître Cédric de PIERREPONT, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso, le 10 mai 2019 ;

Médecin principal Marc LAYCURAS, 14e centre médical des années, mort pour la France au Mali, le 02 avril 2019 ;

Brigadier Erwan POTIER, 501e régiment de chars de combat, mort pour la France à Rouen (France), le 21 mai 2019, des suites de blessures reçues au Liban ;

Brigadier-chef Ronan POINTEAU, 1er régiment de Spahis, mort pour la France au Mali, le 2 novembre 2019.